Etat des lieux et perspectives des débouchés des petits producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales - École des Ponts ParisTech Access content directly
Notes De Synthèse Year : 2016

Etat des lieux et perspectives des débouchés des petits producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales

Abstract

Etat des lieux et perspectives des débouchés des petits producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales Rapport du Groupe d'Analyse d'Action Publique (GAAP) pour le master PAPDD, année 2015-2016. Pour le compte de la filière plantes à parfum, aromatiques et médicinales de FranceAgriMer Hélène FARGEON, Clélia GRANOZIO, Hortense de LA LAURENCIE, Charlotte LOGEAIS, Mehdi SAUSSI EL ALAOUI Encadré par Florence Pinton (sociologue, AgroParisTech) et Jean-Paul Lescure (ethnobotaniste, ex-IRD) Les petits producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) commercialisent principalement par le biais de circuits courts (circuits de commercialisation avec au plus un intermédiaire). Comment peut-on caractériser ces petits producteurs? Quelle hétérogénéité se dégage? Quels sont les circuits de commercialisation actuellement utilisés? Quelles perspectives pour le développement des circuits courts? Comment l'action publique peut-elle soutenir l'activité de ces producteurs? a montée en puissance de la phytothérapie et de l'aromathérapie ces dernières années illustre le regain d'intérêt du public pour les PPAM. Evolution des occurrences des termes « huile » + « essen-tielle » et « plante » + « soin » dans les recherches Google en France entre 2004 et 2015 Outre les 3 500 ha de lavande en Provence et les 14 organisations professionnelles qui regrou-pent 60% de la production, de nombreux petits producteurs sont dispersés sur le territoire. En plus de leur production, issue de la cueillette de plantes sauvages et/ou de la culture, ils trans-forment et commercialisent leurs produits. Ceux-ci sont très variés allant de la plante sèche (tisanes) aux huiles essentielles, en passant par les hydrolats ou les cosmétiques. Leur activité de cueillette, confrontée à un con-texte réglementaire compliqué, permet une re-vitalisation des zones rurales, et peut contribuer à la préservation de milieux menacés par la dé-prise agricole. Les ventes de ces petits producteurs de PPAM, réalisées en circuits courts, font écho au regain d'intérêt des pouvoirs publics pour ce mode de commercialisation, qui répond aux enjeux ac-tuels de développement durable : environne-mentaux (entretien des milieux), économiques L Répartition des surfaces en PPAM cultivées sur le terri-toire et part relative parfum / aromatique / médicinale.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
4 pages - Gaap - Plantes à Parfum - 2016(1).pdf (305.61 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01319240 , version 1 (20-05-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01319240 , version 1

Cite

Hélène Fargeon, Clélia Granozio, Hortense de La Laurencie, Charlotte Logeais. Etat des lieux et perspectives des débouchés des petits producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales. 2016. ⟨hal-01319240⟩
222 View
1169 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More