Le paradoxe naturaliste du langage de Bruno Latour : Une hybridation pragmatique est-elle possible ou souhaitable ? - École des Ponts ParisTech Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2017

The naturalistic paradox of the Bruno Latour’s language. Is a pragmatic hybridization possible or desirable ?

Le paradoxe naturaliste du langage de Bruno Latour : Une hybridation pragmatique est-elle possible ou souhaitable ?

Abstract

The theory of language adopted by the sociology of translation turns away from «linguistic turn» and comes down to a «descriptive» conception of language. This article seeks to questioning this hypothesis from field experiences where the referential discourse approach fails to grasp what is going on. The lack of reference to the theory of speech acts constitutes a starting point to the issue.
La théorie du langage adoptée par la sociologie de la traduction tourne le dos au « linguistic turn » et revient à une conception « descriptive » du langage. Cet article vise à questionner cette hypothèse à partir d’exemples de terrain où l’approche référentielle du discours échoue à comprendre ce qui s’y joue. L’absence de référence à la théorie des actes de langage constitue un point d’entrée à ce questionnement.
Fichier principal
Vignette du fichier
WP_2017_10_FOOT VF.pdf (393.06 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01581769 , version 1 (05-09-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01581769 , version 1

Cite

Robin Foot. Le paradoxe naturaliste du langage de Bruno Latour : Une hybridation pragmatique est-elle possible ou souhaitable ?. 2017. ⟨hal-01581769⟩
376 View
875 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More