La charge de travail administrative va-t-elle faire craquer les enseignants-chercheurs ? (Partie 2) - École des Ponts ParisTech Access content directly
Other Publications metiseurope Year : 2020

La charge de travail administrative va-t-elle faire craquer les enseignants-chercheurs ? (Partie 2)

Pascal Ughetto

Abstract

Longtemps, les enseignants-chercheurs ont pu se prévaloir d’un contrôle sur leur travail assez enviable. Certes, ils s’estimaient moins bien rémunérés que les cadres d’entreprises, mais ils n’avaient pas le fil à la patte comme eux. S’ils continuent aujourd’hui d’échapper à l’agenda partagé qui est le lot de ces derniers, la vague les a atteints sur bien d’autres plans : un certain sentiment de perte de sens du travail,l’impression de ne pas parvenir à se consacrer à ce qu’ils ou elles valorisent le plus dans leur métier, une montée des formalismes, une course permanente contre le temps et les urgences. Le tout est résumé par leur dénonciation de la charge administrative. Un groupe de travail del’université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) — désormais intégrée dans l’université Gustave Eiffel — s’est attaché récemment à préciser les constats et à réfléchir à ce qu’il était possible d’entreprendre, à l’échelle d’un établissement, pour améliorer les conditions de travail des universitaires.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
20-metiseurope.eu-La charge de travail administrative va-t-elle faire craquer les enseignants-chercheurs Partie 2.pdf (288.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03085290 , version 1 (21-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03085290 , version 1

Cite

Pascal Ughetto. La charge de travail administrative va-t-elle faire craquer les enseignants-chercheurs ? (Partie 2). 2020. ⟨hal-03085290⟩
133 View
50 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More